« Faire-part | Accueil | La loque humaine »

08 avril 2005

Commentaires

zemoi

enfin une bonne nouvelle !!! bonne reprise :o)

Rakanishu

NESQUICK !

heu ... En gros moi aussi, j'en ai une énorme envie.

disto

pfff ca va pas de faire des faux départs comme ca, ca casse la crédibilité :D

enfin, content de te revoir par ici ^^

Rakanishu

Ouah, le disto qui poste chez toi ... Moi à ta place je me sentirais flatté.

M LeMaudit

Enfin un vrai mirâââââcle ! Il est revenu !
:o)

tryptan

m'enfin, faut pas être aussi émotif...! ;-)

Grey, mondain.

Suis d'accord avec Tryptan !

Jul

Ouééééééééééééééééééééééééééé !
Alors ça pour une nouvelle, c'est uen bonne nouvelle !

S.

ah... il tient pas la route le garcon...

Sissi

en toute simplicité, ce retour ! à +++

XIII

Quelle diva alors, celle là !

Adieu, public chéri, je m'en vais...

Et paf, le revoilà !

Enfin bon, on ne va pas s'en plaindre, hein ! :-)

Rebienvenue parmi nous, chouchou !

garfieldd répond au courrier des lecteurs

si tu reviens, je l'ai mon Petit Plaisir du Jour :)

cleveland

Au moins un qui résurectionne pour de vrai en ces temps décousus..

wam

parfait !

cossaw

Je me disais bien que j'avais raté quelque chose hier ;)

taoufik

chére Mr..
j'ai réçu un mail de sali keita..la fils de Mr balla keita anciens ministre de l'éducation national..je voulais savoir est ce que c'est juste cette problime de transfer un montant d'argent vers un outre paye...

je voulais contacte..sali el m'envoye ton adresse pour savoir plus de détailes...

en attent d'une reponse tres vite a ma demande, veuillez agrée monsieur,salutation les plus déstinguées.

phil

boah l'autre hé... il se fait un auto-référendum aux allures de plebiscite... j'y crois pas.
Bon, reviens, on a des comptes à régler...

Zorglubb

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!

BoB

YES !!!!!

Grey

SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO ! SANTO SUBITO !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.